Tous les 2 ans, les Biennales Internationales du Spectacle ouvrent l’année en beauté avec une profusion de débats. Les Pôle et Réseaux régionaux de Musiques actuelles y prennent une part active, et valorisent leurs coopérations et celles de leurs adhérents sur de nombreuses thématiques : socio-économiques, artistiques et culturelles, et sociétale. Nous mettons en lumière le potentiel des territoires.

Le programme de la Coopération lors des BIS 2018

Le mardi 16 janvier 2018 – Veille des BIS – De 13h30 à 19h30

Etape nantaise du Tour de France du développement d’artistes

1 conférence, 5 ateliers thématiques + conclusion.

Lieu : Trempolino

Programme : http://developpement-artistes.org/Etape/Nantes/

 

Le mercredi 17 janvier – de 11h à 12h30

Réunion entre réseaux territoriaux et organismes de formation 

Lieu : Cité des congrès – Salle en cours de définition

Inscription : https://goo.gl/forms/8sE29wITn6WCaLvV2

 

Le mercredi 17 janvier – de 16h30 à 18h00

Observer la diffusion du spectacle vivant régionale et nationale

Rencontre proposée par le CNV

Lieu : Cité des congrès – Salle 150

Avec : Vianney Marzin, Le Pôle de coopération pour les musiques actuelles en Pays de la Loire, Jean-Claude Lemenuel, FAR agence musicale régionale de Normandie, Nicolas Pietrzyk, bureau de l’observation et du contrôle de gestion de la DGCA du Ministère de la Culture, un représentant du Département des études de la prospective et des statistiques du Ministère de la Culture. Modéré par Philippe Nicolas, directeur du CNV.

 

Le mercredi 17 janvier – à 18h30

Pot sur le stand des Pôles et réseaux régionaux Musiques actuelles (stand n°36)

Lieu : la Cité des Congrès / Stand n°36

 

Le jeudi 18 janvier – de 16h à 17h30

Les contrats de filière musiques actuelles et variétés : de nouveaux leviers pour les territoires

Rencontre proposée par le Ministère de la Culture, le CNV, la Région Nouvelle-Aquitaine, les Pôles et réseaux régionaux de musiques actuelles.

Lieu : Cité des congrès – Salle 150

Depuis quelques années, les collectivités territoriales, le CNV et l’État travaillent à la construction de dispositifs territoriaux en collaboration avec les réseaux régionaux et les acteurs des musiques actuelles. Plusieurs conventions régionales ont été signées entre l’Etat, les collectivités et le CNV. Plus récemment, un contrat de filière a vu le jour en Nouvelle-Aquitaine, première étape vers les nouveaux modèles de contrats de filière que l’État souhaite déployer. Il s’agit de répondre aux enjeux de l’écosystème musical à travers le financement de coopérations, d’expérimentations et la mise en œuvre de formes originales d’actions, en instaurant un dialogue pérenne avec les parties prenantes. Cette table ronde vise à échanger autour des objectifs, des enjeux et des perspectives de cette démarche.

Avec : Philippe Nicolas (CNV), Frédéric Vilcocq (Région Nouvelle-Aquitaine), Boris Colin (Haute Fidélité, Pôle régional musiques actuelles Hauts-de-France), et des représentants de la DGMIC, de la DGCA, et DRAC (Ministère de la Culture). Modéré par Gilles Castagnac (IRMA).

_______________

Le programme de la Coopération lors des BIS 2016

Tous les 2 ans, les acteurs et institutions se donnent rendez-vous aux Biennales Internationales du Spectacle Vivant à Nantes. Une occasion inespérée pour consolider son réseau, communiquer sur des enjeux du secteur, ou valoriser une initiative originale. Les réseaux régionaux de l’hexagone renouvèlent l’expérience de 2014 de partager un stand lors de ce temps fort culturel pour mettre en avant leurs coopérations à travers l’organisation collective de rencontres professionnelles. Ainsi, ce sont 14 organisations régionales qui feront connaître cette année, le potentiel d’expérimentations et de prospectives qu’elles représentent au service des initiatives musicales des territoires. Une façon d’expliquer le rôle et les missions des pôles et réseaux musiques actuelles, mais aussi de rendre visible l’ensemble des problématiques des structures qui agissent dans le champ des musiques actuelles et les pistes explorées pour y répondre sur les enjeux artistiques et culturels, économiques ou sociétaux.

Le mercredi 20 janvier à 16h00 // au sein de l’espace Développement Durable

« L’évaluation sociale : exemples d’approches par le secteur culturel » – Le travail des acteurs culturels en matière de coopération territoriale et économique, d’action culturelle et sociale ou d’innovation sociale les conduit à évaluer leur démarche et impact, d’un point de vue social et sociétal. Pourquoi ? Comment ? Quelle en est l’utilité ? A travers trois témoignages, nous confronterons différentes approches et méthodes d’évaluation sociale dans le secteur culturel. /// Rencontre animée par Laetitia Bompérin, Les Connexions ; avec les intervenants : Emilie Cherbonnel, chargée de communication du Collectif des festivals engagés en Bretagne ; Alban Cogrel, chargé de mission pour l’Ufisc ; Ermeline Dauguet, chargée de projets du réseau Raoul.

Le mercredi 20 janvier à 16h30 // Salle N

« Comprendre le déplacement des publics sur les festivals » – Pour les festivals, le transport des publics est une question complexe. En termes d’impact environnemental, le déplacement des publics représente 60 à 80% des gaz à effet de serre émis lors d’un événement. En termes d’enjeux socio-économiques, la mobilité des publics sur l’ensemble du territoire, la possibilité pour tous d’accéder aux festivals, ou la sécurité des festivaliers sont également des questions importantes. En Pays de la Loire, des festivals adhérents au Pôle ont réalisé une étude sur le sujet. Des démarches similaires ont été portées en Languedoc-Roussillon et en Bretagne où le Collectif des festivals bretons engagés dans le Développement Durable a travaillé un plan de transport des festivaliers concerté avec les collectivités et les autorités organisant les transports. À partir de ces travaux, nous aborderons les possibilités d’actions entre festivals et collectivités. /// Rencontre animée par Yann Bieuzent, chargé de l’animation des réseaux au Pôle ; avec les intervenants : Maryline Chasles, directrice du Fedds, Christine Goby, administratrice du Festival de Thau, Olivier Allouard, gérant de GECE.

Mercredi 20 janvier // 18h // Stand 117

Rencontre autour d’un verre et de spécialités de nos régions : Stand des pôles et réseaux régionaux de musiques actuelles (stand 117, Cité des congrès)

Jeudi 21 janvier à 11h30 // Salle J

« Pour des politiques ambitieuses et audacieuses en faveur de la diversité musicale » – 27 organisations de musiques actuelles (réseaux régionaux, fédérations et syndicat) présenteront une plateforme de propositions « Pour des politiques ambitieuses et audacieuses en faveur de la diversité musicale » lors de cette conférence de presse. Dans le prolongement d’une démarche initiée aux BIS en 2010, cette plateforme fait état des enjeux qu’il nous semble indispensable et urgent de partager pour une meilleure prise en compte des pratiques actuelles de la musique. Liste des signataires : AJC, Après-Mai, Avant-Mardi, Collectif Musiques & Danses du Monde en Idf, CD1D, FAMDT, Ferarock, FEDELIMA, la FELIN, Fneijma, Fraca-Ma, Grand Bureau, PAM, le Patch, le Pôle, Polca, PRMA, RAMA, RAOUL, RCA, Rezo-Parleur, RIF, RMAN, SMA, Ufisc, Zone Franche.

Jeudi 21 janvier à 16h30 // Salle L

« Développement d’artistes: les producteurs à l’heure des coopérations territoriales » – Deux ans après le 1er Séminaire National des Développeurs d’artistes (SNDA) qui avait réuni à Nantes, plus d’une centaine de structures de tour, de management et de labels, plusieurs régions ont avancé dans leur structuration pour mieux prendre en compte ces acteurs essentiels à la filière. Cet atelier est un focus sur les développeurs d’artistes et les enjeux territoriaux. Partant d’études menées récemment dans plusieurs régions, nous aborderons la nécessité de créer de nouveaux leviers et d’impulser de nouvelles coopérations entre producteurs mais également avec l’ensemble de la filière. /// Rencontre animée par Anne Loussouarn, directrice du PRMA Poitou-Charentes ; avec les intervenants : Philippe Nicolas, directeur du CNV ; Franck Legrand, directeur de l’Igloo et Vice-Président du Pôle ; Benjamin Suhard, administrateur de la Mouette à trois queues ; Rudy Lannou, chargé de production à Mélodinote ; Fred Lomey, gérant de Mélodyn Production.